Les médiateurs nocturnes…

… une formation sur mesure.

Ils sont ni policiers, ni travailleurs sociaux et pourtant, tous les vendredis, de 22h à 2h du matin, ils vont être présents dans les rue d’Yverdon.

Le premier binôme de médiatriateurs nocturne va battre le pavé dès le 11 mars, à l’occasion des Brandons. Il est constitué de deux jeunes femmes…….

Leurs objectifs: rassurer les habitants et calmer les fêtards un peu trop dévergondés. Citoyens lambda, les médiateurs de rue vont œuvrer gratuitement. Ils ont suivi une formation d’une quarantaine d’heure pour répondre aux exigences que demande  l’activité de médiateurs nocturnes.

Informations